Chargement
TÉMOIGNER

TÉMOIGNER

La guerre en tant que sujet littéraire a toujours été un champ d’interrogation de la condition humaine. Dans de nombreux romans de la littérature de guerre de ces trente dernières années, on trouve de véritables fresques de la France rurale, mais surtout des récits qui témoignent de la détresse physique et psychique des personnages, du difficile retour des soldats à la vie normale et de l’impossible communication entre combattants et ceux qui n’ont pas connu le front. Cette littérature retrouve le goût du récit, l’art de raconter les passions humaines et renoue avec des formes romanesques plus classiques.

ENQUÊTER

ENQUÊTER

Dans la littérature contemporaine de guerre, le polar se caractérise par un point de vue plus critique et sceptique à l’égard du monde. Il se situe du côté de la micro-histoire, des événements méconnus et pourtant révélateurs de la face cachée de la guerre, que l’historiographie n’est pas en mesure d’évoquer. Les auteurs de polar abordent par le biais d’enquêtes policières des thématiques moins consensuelles comme l’abus de pouvoir, l’incompétence de certains officiers, les fusillés pour l’exemple, l’insoumission…

DÉMYTHIFIER

DÉMYTHIFIER

L’univers fictionnel de la Grande Guerre avait tous les ingrédients pour entretenir un imaginaire fantastique. Il a en effet engendré des romans qui révèlent le caractère insolite de la guerre à travers l’arbitraire du pouvoir, l’absurdité des combats, l’atmosphère mortifère du front, la dépossession des combattants vis-à-vis de leur corps, le dépouillement de la mémoire par l’amnésie et les dédoublements de personnalité… En contrepoint de cet imaginaire halluciné, les écrivains ont également exploré les ressorts de l’ironie dans le but de faire émerger un point de vue décalé propice au développement d’une pensée plus réflexive.

RECONSTITUER

RECONSTITUER

L’homme contemporain est un chercheur de lui-même. Confronté à ses identités multiples, il explore son passé familial à la lueur des mémoires collectives. Certains écrivains français contemporains reviennent ainsi hanter les lieux de la Grande Guerre et composent la matière de leurs récits à partir des documents d’archives, photos, lettres et témoignages de poilus. Et bien souvent, leurs personnages, comme eux, cherchent les traces de leur propre identité.

EXPLIQUER

EXPLIQUER

Comprendre la Grande Guerre aujourd’hui nécessite un retour dans le temps afin de saisir l’état d’esprit qui a rendu possible son déroulement. La fiction jeunesse s’inscrit dans cette démarche. Elle revisite la période et invite les jeunes lecteurs, à retrouver le quotidien des combattants sur les champs de bataille et ressentir l’espoir et le désespoir des poilus confrontés à la détresse et la mort… Si les manuels d’Histoire donnent à voir la séquence des événements politiques, la fiction répond à des questions plus personnelles, celles là même qui n’ont pu être posées aux arrière-grands-parents…

RETOUR